La religion nous fait croire…

Par le 24 septembre 2017

LA RELIGION nous fait croire que si nous souffrons pour Dieu, Dieu va nous récompenser. Si nous pratiquons telles bonnes oeuvres, Dieu va nous récompenser. Si nous pratiquons telles règles, Dieu va nous récompenser. Du coup, lorsque les gens sont attachés à la religion, ils sont fixés sur ça et en oublient l’essentiel : l’AMOUR. C’est ce que Jésus a montré : qu’il ne faut pas faire passer la religion avant l’amour mais il faut comprendre que l’amour accomplit tout ce que demande la religion (loi) et bien plus encore.
 
Voici quelques exemples. La religion peut dire “Ne mange pas telle chose, cela te rendrait impur devant Dieu” ou “Ne boit pas telle chose”. Donc les croyants en cette religion n’en mangeront pas. Mais si la religion ne dit pas “Ne fume pas”, les croyants peuvent bien fumer. Or la sagesse nous enseigne ceci : si quelqu’un aime son corps et qu’il considère qu’un aliment peut le rendre impur, alors il doit aussi comprendre que ce qu’il fume empoisonne son corps, et cela bien plus que les aliments. Si quelqu’un aime son corps, il en prendra donc soin. Alors de lui-même il ne boira pas trop d’alcool et en plus ne fumera pas. Il fait plus que ce que exige la religion et cela sans contrainte, sans chercher de récompense, mais par amour et respect pour son corps. Voyez vous la nuance?
 
Ou encore la religion dit “Tu dois prier.” Donc le croyant prit comme sa religion l’exige pour plaire à Dieu car il craint que si il ne le fait pas, Dieu ne sera pas content de lui et il n’aura pas de récompense. Or l’amour est plus grand. Lorsque quelqu’un aime Dieu, on n’a plus besoin de lui dire de prier, car naturellement, il prie et cela à longueur de journée, non pas pour être récompensé, mais par amour. Il fait donc ce que demande la religion, et bien plus encore.
 
Ou encore la religion dit “Tu dois donner aux pauvres comme bonne oeuvre”. Alors le croyant donne parce que sa religion l’exige, car si il ne le fait pas, il ne sera pas récompensé par Dieu. Mais il critique les autres puisque la religion n’a pas interdit de critiquer. Or lorsque quelqu’un aime, on n’a pas besoin de lui dire de faire de bonnes oeuvres. Pour lui c’est naturel, il donne à ceux qui ont besoin comme l’exige la religion, mais en plus, il ne critique pas les gens, il pardonne, il n’a de haine pour personne…
 
Bref, en fait ce que Jésus a sans doute voulu nous faire comprendre est que la religion n’était pas complète. C’était comme une ombre du vrai. Il y a une chose essentielle plus importante que la religion : l’AMOUR! Celui qui aime Dieu et les gens, fait bien plus que la religion. Il n’a pas besoin qu’on lui commande de faire ceci ou cela pour gagner le paradis, mais il le fait de bon coeur et il fait déjà partie des gens du paradis. Que celui/celle qui peut comprendre, comprenne..