Eduquer mes enfants dans un esprit de potentiel

Par le 12 septembre 2016

Je ne veux pas éduquer mes enfants dans un esprit de CONCURRENCE avec les autres, mais dans un esprit de POTENTIEL, la capacité de croire en soi, de croire en Dieu et de s’accomplir dans la vie. 💪🏾

Oui, croire en Dieu est indispensable pour s’accomplir dans la vie car Dieu est la base (commencement, source) même de la vie et c’est Lui qu’on retrouve à la fin de la vie pour rendre compte de la vie qu’Il nous a donné. Par conséquent notre identité se trouve en Lui. Il ne s’agit pas d’enseigner une religion à mes enfants, surtout pas, car les religions n’aident pas à s’accomplir. Mais il s’agit de leur enseigner ce qui a fait de nous (leurs parents) l’homme et la femme que nous sommes. Il s’agit de leur enseigner la clé de la vraie réussite et le sens de la vie. Jésus disait “A quoi sert-il à une personne de gagner le monde et perdre son âme?” A quoi servira-t-il à mes enfants d’accomplir des exploits et se perdre, perdre le chemin et le sens de la vie, finir mal la course? D’ailleurs, ce que le monde appelle réussite n’est pas forcément une réussite pour Dieu. 🙏🏾

Lorsque l’enfant a connecté personnellement avec Dieu, lorsqu’il a cette relation vraie et sincère avec le Saint Esprit, alors je peux être rassuré car je le sais entre de bonnes mains, avec une mentalité qui le guidera vers la sagesse et l’amour. Ainsi il (l’enfant) pourra découvrir qui il est, son potentiel. C’est dans ce cas qu’il doit aussi croire en lui, croire en sa capacité de devenir ce qu’il voit dans son coeur et d’atteindre ses objectifs, pour le bien de l’humanité. 💪🏾

Voilà, j’ai horreur des concurrences. Il ne s’agit pas d’éduquer des rivaux qui doivent être les meilleurs, au dessus des autres pour dominer les autres mais plutôt des partenaires pour éclairer le monde et apporter des solutions aux maux du monde. “Mon enfant, tu n’es pas la meilleure en comparaison aux autres, mais tu es la meilleure version de toi-même“, voilà ce que je dirai à ma fille. Être meilleur que les autres c’est créer des rivalités et c’est manquer le but. Car tu éduques un enfant qui va se comparer, chercher son identité en voulant être comme les autres mais au-dessus. Or chacun est unique. Si tu es vraiment toi-même, personne ne peut être mieux que toi-même car il n’y en a qu’un. Par exemple il y a beaucoup d’écrivains dans le monde, mais personne n’écrit comme moi. Je ne cherche pas à être meilleur que les autres mais à être l’écrivain que je suis, à déployer mon potentiel et à éclairer les gens à travers mes textes selon la sagesse vers laquelle le Seigneur me guide. Les autres qui écrivent aussi dans le même but sont bons et excellents et c’est une bonne chose car nous sommes partenaires, et moi je suis la meilleure version possible dans mon style d’écriture, je ne cherche pas à dépasser les autres. Il ne s’agit pas de concurrence mais de déployer la lumière personnelle qui est en soi, par la présence de Dieu dans sa vie. Voilà ce que j’expliquerai à mes enfants.