Un enfant a besoin de paroles valorisantes

Par le 7 septembre 2016

LES PAROLES PEUVENT DONNER LA VIE (construire une personne) OU LA MORT (détruire une personne). C’est pourquoi nous croyons que les paroles que nous donnons à nos enfants sont très importantes, comme le Père nous l’a appris. Même à l’hôpital, on nous disait qu’il faut parler à notre enfant car le bébé comprend (interprète) nos paroles. Mais ce n’est pas dans le monde que j’ai appris cela, mon Père me l’avait déjà enseigné, c’est pourquoi je parle de bonnes choses à ma fille depuis ses premiers jours dans le ventre de sa mère et c’est pourquoi j’ai horreur des moqueries, des injures, des gros mots et des paroles méprisantes car oui, les paroles ont un impact.

Oui, les paroles que nous donnons à nos enfants sont essentielles pour leur croissance. Il est écrit : “L’homme (être humain) ne vit pas de pain (aliments) seulement mais des paroles de Dieu” (voir Deutéronome 8:3 et Mathieu 4:4). De même, les enfants ne se nourrissent pas seulement d’aliments pour grandir, mais aussi des paroles de leurs parents pour s’émanciper. Les paroles et l’attitude vont de paire. Un enfant n’est pas brisé seulement par les coups, mais aussi par les paroles méprisantes et blessantes, notamment de son père ou sa mère. Parle de bonnes à ton enfant, ne pense pas qu’il ne comprend pas parce qu’il est bébé, il reçoit les bonnes choses que tu lui dis comme les mauvaises.

C’est pourquoi je dis/rappelle toujours à ma fille qui elle est : la lumière du monde, càd une solution pour le monde, un modèle (leader) pour sa génération, une personne capable d’accomplir des exploits. Et même je lui parle de Dieu et de Jésus et elle m’écoute. Non ma fille, tu ne viens pas d’un primate évolué, tu viens du Dieu Tout-puissant et tu es un chef d’oeuvre qui brille dans sa génération! Moi, je fais comme mon Père me montre.