Un couple qui ne se dispute pas

Par le 18 juillet 2017

Un couple qui ne se dispute (querelles) pas est un couple où chacun a appris à mourir à soi, à travailler son caractère. En effet les disputes ne viennent pas des problèmes mais du caractère.
 
Par exemple bcp de disputes viennent du fait qu’on veuille toujours avoir raison, avoir le dernier mot. Une personne qui a un tel caractère ne s’arrête pas de parler tant qu’elle n’a pas le dernier mot. Donc si les 2 ont un tel caractère, la querelle éclate et dure des jours voir des mois. Personne ne veut lâcher prise. C’est dommage. En plus la querelle et la colère vont ensemble. Et la colère nous pousse à dire ou faire des choses blessantes si on ne la maitrise pas à temps. La colère, la jalousie, la convoitise, l’amour de l’argent, l’orgueil, la dureté de coeur… toutes ces failles de caractère peuvent nous pousser à détruire notre couple.
 
La maitrise de la colère est aussi un trait de caractère que bcp n’ont pas. Par exemple ton conjoint a fait quelque chose qui t’énerve. Et comme tu ne maitrises pas la colère, elle monte et monte et commence à te contrôler. Tu commences à lui parler mal. Et lui aussi ça l’irrite que tu lui parles mal et il te répond mal ou il hausse le ton. Toi comme tu veux montrer qu’on ne doit pas te chercher, tu cris plus fort, c’est la querelle dans la maison. Voilà comment la femme insulte son mari devant les enfants “Ouais tu es un vaurien, tu ne sais pas faire ceci, cela…”. Les paroles blessantes mettent le mari en colère, il ne maitrise pas sa colère et frappe la femme… Tout cela part d’une faille dans le caractère.
 
Or lorsque les conjoints ont appris à se calmer, lorsqu’ils ont appris à mourir à soi, personne ne crie, personne n’insulte et même lorsque la colère monte, ils savent la calmer, ils en sont maîtres. Et alors au lieu de se crier dessus, ils s’assoient et discutent comme des adultes. Chacun expose calmement à l’autre ce qui lui a déplu et ils cherchent ensemble des solutions pour l’avenir. Voilà comment ils règlent leurs problèmes. Tout le quartier ou toute la belle famille n’a pas besoin de savoir ce qui se passe chez eux car chacun maîtrise sa langue. La femme ne va pas insulter son mari chez ses parents et le mari ne va pas se plaindre de sa femme chez ses potes. Leur caractère est grandi, ils se mettent d’accord entre eux à la maison. Chacun ne cherche pas son propre intérêt mais ils cherchent l’intérêt du couple et du foyer. Si pour le bien de mon couple et de mon foyer, je dois mourir à mon orgueil, alors je mourrai.
 
Oui, tout part du caractère. Mais ça doit venir de chacun des conjoints, sinon l’un subira les manquements de l’autre au risque de s’épuiser…