L’homme ET la femme sont indispensables

Par le 23 octobre 2016

Je REMERCIE le Seigneur pour la FORCE qu’il a mis dans la FEMME. Elles sont vraiment indispensables pour l’humanité. Le problème c’est que nous sommes si orgueilleux et égocentriques que les hommes qui gouvernent notre société ont du mal à reconnaître la valeur de la femme. Par exemple, j’aime ma fille, mais vraiment j’aurais eu beaucoup de mal à m’en occuper (à cette âge) si ma femme n’était pas là, je l’avoue. J’admire sa force, son courage, sa patience, son énergie… Je suis beaucoup moins patient qu’elle. C’est sans doute pour cela que ce sont en général les femmes qui gardent les enfants car les hommes ne tiennent pas longtemps. En général ce sont les hommes qui désertent le foyer et les femmes restent seules avec les enfants car c’est un travail trop difficile pour les hommes.

En conclusion, j’ai appris que l’homme a besoin de la femme et la femme a besoin de l’homme. L’humanité ne peut se passer ni de l’un, ni de l’autre. Ni l’un ni l’autre n’est meilleur, ils sont indispensables l’un l’autre. C’est pourquoi Dieu a fondé la famille (l’humanité) à partir d’un couple homme et femme, et non homme et homme ni femme et femme. La perfection c’est l’homme uni à la femme et tout le monde le sait au fond de lui même si certains le nient. L’homme a des qualités que la femme n’a pas et la femme en a que l’homme n’a pas et les deux unis produisent l’humanité dans sa splendeur. Mais l’esprit du monde veut les diviser pour mieux faire régner le chaos. Les hommes méprisent les femmes et les femmes concurrencent les hommes. Ils deviennent des ennemis au lieu d’être partenaires. Les médias dont la musique font passer les femmes pour des objets de plaisir qui ne sont bonnes que si leur apparence est excitante alors qu’elles sont des humains à part entière riche d’une personnalité propre. On entend des choses comme “Who run the world? Girls!” qui n’ont aucun fondement mais ne font que diviser l’humanité en faisant passer les uns meilleurs que les autres. C’est de la concurrence.

Il n’y a pas de concurrence entre l’homme et la femme car ils sont différents et compatibles. Ils sont fait pour bien s’emboiter l’un dans l’autre et former un nouvel être splendide. Chacun doit accepter sa différence (son unicité) et reconnaitre la valeur et l’importance de l’autre. Lorsque l’homme et la femme s’entendent, se respectent, se comprennent et sont unis, tout va bien, et cela produit une famille heureuse. Si les familles sont heureuses et construites sur de bonnes bases, c’est la société entière qui va bien. Ca commence entre l’homme et la femme.