Le père, la mère, la famille

Par le 20 mars 2018

Je crois qu’un homme, arrivé à un certain stade d’adulte, doit pouvoir prendre soin de sa maison en l’absence de son épouse. Il n’en fait pas une déchetterie. Car même si son épouse n’est pas là, il doit vivre dans un certain standard. Un homme adulte est propre et sa maison est propre, il met la main à la pâte et il peut même s’occuper des enfants, car ce sont ses enfants aussi.
Les femmes disent souvent aux hommes “Mais c’est ton fils, c’est aussi ton enfant…” comme pour leur rappeler que ces enfants sont aussi les leur, alors eux aussi doivent soulager la femme de ce labeur.
Les repères primaires de la famille ne sont pas mauvais, c’est beau, la famille en vrai, comme Dieu l’a pensé. Tout le monde a en rêve ce désir de fonder une belle famille heureuse (qui ne veut pas dire parfaite). Car Dieu n’avait pas pensé le divorce pour la famille, c’est l’être humain qui l’a pensé/causé, c’est l’humain lui-même qui brise sa famille et il refuse d’écouter Dieu. C’est quand les pères sont absents, méchants, colériques, ils frappent et ils punissent durement, ils sont possessifs, ils maltraitent la mère, ils refusent de se remettre en question ou de se mettre à la place de l’autre et ils imposent leur loi ou ils vont voir ailleurs… C’est lorsque les mères sont rebelles et pleines d’orgueil, elles luttent avec le père pour être chef, elles le méprisent et le rabaissent, elles parlent très mal et racontent la nudité du père dehors, elles veulent que l’homme se mette à genoux et supplie pour aller avec elle, elles sont amour de l’argent, pour qui elles briseraient leur couple…
Voilà entre autres ce qui brise les couples, les familles, les enfants (victimes collatérales), quand le père et la mère ne sont pas en phase, ensemble, un, càd qu’ils sont d’accord, ils se remettent en question, ils se demandent pardon et ils se pardonnent, ils travaillent ensemble sur eux-mêmes pour le meilleur de la famille, chacun accepte et respecte le rôle du sexe, celui qui entre est le chef et les désirs de la femme se portent vers lui, ils s’aiment et ils comprennent bien que l’amour ce n’est pas que des sentiments, alors même lorsqu’ils ne le sentent pas, sous l’effet de la colère par exemple, ils restent ensemble, ils se parlent et décident de s’améliorer car dans le couple s’aimer c’est décider de rester ensemble, ce que l’on matérialise par le mariage. Oui, le père et la mère se marient, ils scellent leur alliance et dans cette alliance ils protègent leurs enfants. Le père est protecteur, il se tient à la porte et ne laisse pas les mauvais esprits (mauvaises cultures du monde) venir régner chez lui. La mère est tendre, elle enlace la famille de ses bras d’amour et les garde comme dans un cocon où il fait bon être : le foyer.
Dans ce foyer, les enfants grandissent en s’épanouissant. Car leur base, ce sont leurs parents. Ils voient leurs parents heureux alors ils sont heureux. Ils voient leurs parents s’aimer alors toute la famille s’aime. Ils voient leurs parents porter une alliance qui veut dire “Je ne t’abandonnerai jamais” et rester ensemble alors ils comprennent le sens du mariage, de l’amour, de la loyauté et de la fidélité. Ils voient leurs parents prier ensemble, ils sont ensemble d’accord sur leur foi, ce en quoi ils croient profondément qui définit leur vie, leurs valeurs, leurs principes, leur croyance : Dieu, religion, ou autre. Ils voient leurs parents vivre leur foi, alors les enfants croient. Ils croient que Dieu est amour, à cause de leurs parents… Toutes ces bases les suivront toute une vie car ils bâtiront leur vie dessus. Donne de très bonnes bases à tes enfants, ne méprise pas cela!
Voilà la famille, en peu de mots, car il y en a trop pour tout dire, tellement, les projets de Dieu sont grands. Nous avons peut-être fait des erreurs car nous ne sommes pas parfaits et nous n’avons pas toujours la connaissance. Ta famille et ta descendance ne dépendent pas de la volonté de Dieu mais de tes choix.