Honneurs aux pères à l’image du Père

Par le 10 mars 2018

Si tu ne prends pas du temps pour passer du temps avec tes enfants quand ils sont tout petits, d’être présent pour eux, de jouer avec eux, de les laver, de les habiller, de les coiffer… Si tu laisses la maman faire tout ça, quand elle s’absentera, les enfants souffriront beaucoup, elle va leur manquer et ils vont beaucoup pleurer, car en toi, ils ne trouvent pas la chaleur maternelle. 😐
 
Seigneur MERCI parce que ma fille, bien que sa maman lui manque, est toujours heureuse avec moi. Seigneur c’est Toi qui m’avais enseigné ça. Quand j’étais enfant, Toi mon Père tu étais avec moi. Tu jouais avec moi, mes délires d’enfant t’intéressait, même quand on se moquait de moi. Tu m’encourageais, Tu as cru en moi. Tu ne me punissais pas de mes fautes, Tu ne me châtiais pas, mais Tu me reprenais avec amour et douceur. Non, Tu n’es pas un dieu méchant qui veut nous jeter en enfer, car nous sommes tes enfants que Tu aimes. Le Père qui m’aime tellement qu’Il a donné sa vie pour moi. Il a renoncé à lui-même, pour moi. Oui, même quand je me trouvais laid comme garçon, parce qu’on se moquait de moi, avec mes grosses dents. Même mon père se moquait de moi. 😥 Mais Toi, Tu m’as appris que je suis beau, une sublime création, ton chef d’oeuvre qui éclaire le monde d’une lumière qui vient d’en haut. 😃 Tu m’as appris que je suis un prince, ton fils très aimé. Alors j’ai commencé à me regarder différemment car j’ai cru en Toi. Maintenant, me voilà devenu beau. Ceux qui s’étaient moqués de moi, les voilà admirer ce que Tu as fait. A cause de ce qu’ils voient, ils croient que ce garçon a quelque chose de différent, pourtant à leur époque je n’étais pas parmi les plus intelligents de la classe, ni parmi les bogosses. Mais les voilà maintenant voir ce que Tu as fait et croire en Toi. Ils voient bien que c’est céleste! Comment ce minable garçon a pu devenir un tel homme qui dit de telles choses sur le sens de la vie ? Il y a bien quelque chose. 🌞
 
Oui, ces années là, Mon Père m’a enseigné à être un père pour son enfant, à ne pas laisser la mère tout faire, à être présent pour son enfant, à prendre soin de lui, à jouer avec lui, à l’habiller, à le promener… Mais encore plus, à croire en lui quelque soit sa personnalité, à l’encourager, à ne pas le châtier mais à le corriger avec amour. Quel est ce père qui voudrait que son enfant qu’il aime aille brûler dans un feu ? J’aime tellement ma fille, et Dieu est un Père! Tu m’as aussi appris à le discipliner pour qu’il construise un caractère mature et solide pour affronter les pièges de la vie. Tu m’as appris à lui dire dire la vérité, à lui dire qu’elle est belle, et plus elle croit qu’elle est belle, elle s’embellit. Tu m’as appris à lui dire qu’elle est une lumière, la lumière du monde. Car ce qui sortira de son potentiel est céleste et ça éclaire les gens sur des choses auxquelles ils n’avaient pas pensé, c’est céleste. C’est pourquoi je dis à ma fille chérie : “Tu es la lumière du monde!” comme mon Père me l’a dit. Et plus elle croira qu’elle est lumière, elle brillera! Non, ce n’est pas une mode de développement personnel, mais je suis convaincu que parce que je suis lumière comme mon Père, alors j’enfante la lumière comme mon Père qui m’a enfanté. Ce n’est pas moi, Seigneur c’est ta Lumière qui coule à travers moi, et se répand sur mes enfants, et les enfants de mes enfants, pour des générations bénies… 🙏🏾❤️😮😃
 
Seigneur, je te dirai toujours MERCI, car vraiment je n’étais rien, mais Tu m’as aimé et Tu m’as ouvert les yeux! Honneurs à tous les pères à l’image du Père, comme le Fils l’a montré! 👆🏾👍🏾