Lorsque l’homme et la femme connaissent leur rôle

Par le 4 août 2015

Quelqu’un a dit qu’une entité sans tête ne peut pas subsister. Et tout ce qui a deux têtes est un MONSTRE. L’ordre des choses veut que toute entité possède une tête, càd un chef. Et c’est le chef qui donne le cap, la direction. L’univers a un Chef (Dieu) que les humains le veuillent ou non. Sans chef l’univers ne peut subsister. Le monde a un chef (Satan). L’Eglise a un Chef (Jésus). Chaque pays a un chef qui choisit son gouvernement càd qu’il donne le cap, un royaume a un chef (le roi), une ville à un chef (le maire), un village à un chef, une entreprise a un chef, une école à un chef (le directeur), une classe d’école à un chef, une équipe à un chef, même sur un bateau il y a un chef. Une équipe que ce soit sportive ou de travail qui n’a pas de chef, ne peut pas subsister car il n’y a pas de pilier ni de cap. Si il y a plusieurs chefs, l’équipe ne va pas subsister non plus, elle va être divisée.

Où veux-je en venir? Chaque famille aussi a un chef, chaque couple a un chef. Le savais-tu? Dans son ordre divin, Dieu a établi l’homme comme chef du couple. Je vois déjà une femme “moderne” se rebeller et dire “N’importe quoi, il n’y a pas de chef dans mon couple!” Si tu penses cela, c’est de l’ignorance comme pour la soumission. Même si il ne travaille pas, même si il gagne moins que sa femme, même si il a moins de diplômes que sa femme, c’est l’homme le chef. Par conséquent il est le chef de famille. Un couple/une famille sans chef ne peut pas subsister. L’homme doit donner le cap de la famille. Et les femmes d’aujourd’hui doivent comprendre cela et l’accepter. Une famille a besoin d’un chef, par conséquent il est le chef du couple. Logique? Car si il y a deux chefs, la famille va être divisée, et sans unité ni direction elle ne peut subsister. De toute façon pour prendre une direction donnée, il faut l’unité autour d’une vision commune dont le chef/leader est le gardien. Le chef peut bien être une femme quand le papa est parti. Cependant, un couple avec deux chefs va divorcer (division, deux visions), c’est sûr! La famille doit respecter le chef (l’homme) et reconnaître son rôle et son autorité.

Cela dit, il faut que les hommes comprennent qu’être le chef ce n’est pas faire des autres ses esclaves pour son plaisir. Car le monde comprend mal le sens de certains mots comme chef ou soumission. C’est pourquoi certaines femmes s’y opposent. Être le chef c’est être le premier responsable. C’est pourquoi lorsque Eve a donné le fruit défendu à son mari Adam, lorsque le Seigneur vient, Il demande d’abord des comptes au chef (Adam), pourtant Il sait tout. C’était à lui de garder le jardin, le foyer, la famille, le couple du serpent. C’était l’homme le gardien de la vision, celui qui donne la direction. C’est pourquoi c’est lorsque Adam décide de manger le fruit défendu que la direction de la famille humaine (humanité) est donnée. C’est Adam qui a livré l’humanité et non Eve. Oui c’est une révélation pour certaines religions qui n’ont pas compris cela. Le chef doit aimer sa femme et ses enfants. Le chef protège. Si un voleur entre dans la maison la nuit, c’est l’homme (le chef) qui va devant pour l’affronter, il n’envoie pas sa femme. Voilà le Chef que Jésus Christ est pour l’Eglise. Le chef montre l’exemple, il enseigne si possible. Il est le modèle pour ses enfants. Le chef pourvoie aux besoins de la famille. Même si les femmes aujourd’hui travaillent, l’homme ne doit pas rester sans rien faire, il doit se débrouiller pour subvenir aux besoins de la famille. Le chef n’abandonne pas le navire, il est responsable. Si tu as mis la fille enceinte, tu n’as pas le droit de disparaître, tu dois t’en occuper et t’occuper de l’enfant, TON enfant. En effet le chef assume ses erreurs…

On pourrait en dire plus sur le chef, mais je vais m’arrêter là. Si l’homme et la femme connaissent chacun son rôle et le respectent, les choses iraient mieux dans les couples. Les couples et les familles de ce monde ont besoin d’être instruits sur l’ordre de la vie instauré par Dieu, et ils iraient mieux.